fbpx
Skip to content

Ligue des Champions : Le Barça en mauvaise posture après un deuxième revers consécutif.

Plusieurs analystes du ballon rond ont placé le FC Barcelone parmi les  prétendants de la prestigieuse coupe aux grandes oreilles. Leurs analyses sont surtout basées sur le Mercato XXL qu’a réalisé le club catalan qui, pendant cette fenêtre de transferts, a signé de très bons joueurs dans plusieurs secteurs. Après seulement trois journées en Ligue des Champions, la bande à Xavi se trouve dans une situation inquiétante à tel point qu’une élimination dès le premier tour semble de plus en plus possible.

À la recherche d’un entraîneur pour démarrer le nouveau projet, les dirigeants azulgrana ont jeté leur dévoulu sur Xavi Hernandez qui n’a pas pris trop de temps pour marquer cette équipe de son empreinte. Toutefois, les Culés ont réalisé une saison blanche lors de l’exercice précédent (2021-2022). Les catalans sont sortis par la petite porte en Europa League contre Frankfurt au Camp Nou (2-3) après deux éliminations respectivement en Supercoupe d’Espagne (3-2, contre le Real Madrid) et en Coupe d’Espagne (2-3, contre l’Atletic Bilbao).

Des renforts pour un défi énorme

Après la déception de l’année dernière due aux mauvaises décisions administratives ayant eu de graves repercussions sur le plan sportif, les dirigeants catalans ont sorti le chéquier pour s’offrir des joueurs à la hauteur de leur rêve qui est de ramener la Champions League en Catalogne. Robert Lewandowski, Franck Kessié, Marcos Alonso, Raphinha, Hector Bellerin sont quelques-uns parmi les joueurs qu’ils ont fait signer pour les ajouter à un effectif ayant déjà de la qualité comme Ansu Fati,  Ousmane Dembélé, Frenkie De Jong, Gavi Paez ou encore Pedri Gonzalez. Sans nul doute, ce Barça devrait être l’équipe à craindre dans cette édition de Ligue des Champions.

Lire aussi:  Lewandowski, Rüdiger, Sterling, Mané, Haaland ; les grands clubs d'Europe font une razzia sur le mercato estival encore une fois.

Le danger est imminent

Tout semblait aller bien pour le Barça qui a débuté la compétition sous les chapeaux de roues en étrillant le Viktoria Plzen sur le score de 5 buts à 1 lors de sa première sortie.  Lors de la deuxième journée, les espagnols, quoi qu’ils furent dominateurs, ont baissé pavillon 2-0 face à un mauvais client, le Bayern Munich. Ce match, pour certains, n’était qu’un simple accident de parcours puisqu’ils allaient aligner les victoires, souvent en éclaboussant leurs adversaires même s’ils ont connu toutes les peines du monde en Liga le weekend écoulé face à Majorca qu’ils ont fini par battre 1-0. Ce match était peut-être un signe avant-coureur. Car trois jour plus tard, les blaugranas affrontait l’Inter Milan qui les a surpris et leur complique désormais la tâche. La qualification est encore possible mais les barcelonais devront faire un sans-faute lors des trois journées restantes. Les poulains de Xavi Hernandez n’auront en effet plus droit à l’erreur et les jours qui viennent ne s’annoncent pas faciles. Distancés du Bayern de 6 points et de l’Inter de 3, les champions de 2015 doivent battre l’Inter lors la prochaine journée afin de se donner une chance de qualification pour les huitièmes, ce qui leur permettra d’éviter une deuxième élimination de suite dès la phase de groupe.

En cas de défaite au match retour contre Inter, les espagnols seraient à 6 points du club italien. Battre le Bayern lors de la 5e journée ne sera pas impossible mais on peut se demander s’ils auront la force mentale pour résoudre l’énigme. Ne pas gagner contre les bavarois sera synonyme de non-qualification dans la mesure que l’on sait que Viktoria Plzen sera une proie assez facile à broyer que ce soient pour les allemands et pour les italiens.

Lire aussi:  Mayence, Borussia Dortmund, Liverpool FC : la septième saison de Jürgen Klopp n’est jamais la bonne.

Si le Barça n’arrive pas à se qualifier pour le deuxième tour, le trouvera-t-on un bouc émissaire ?  Sera-ce Xavi dont les changements ne portent pas souvent fruits comme à l’image du match contre l’Inter ?
Seront-ce les dirigeants qui n’ont pas fait le bon choix en faisant appel à Xavi à qui il manque encore de l’expérience ? Ou Seront-ce les nouvelles recrues dont l’attente est assez énorme vis-à-vis d’elles ?

3 Comments »

  1. Judy, many thanks. Six months after the stroke, I am at least home, with lots of physical therapy and a fair amount of mental sorting out. I’m still on a walker and not cleared to drive. Thinking takes real effort. Until recently, a message this length would be impossible because of the hand tremors. So, there’s lots of progress, but all of it maddeningly slow. But I can think you a hug.Dear Christian-with-a-particular perspective, I am familiar with the work of Gail Riplinger, whose point of view about the early King James Version of the Bible you share. I grew up with that version of the English Bible and am grateful for it. I also know that from the very beginning the Bible has lived in more than one language and even in its earliest years, in multiple interpretation. The Bible itself shows us differing opinions on all sorts of issues, while Christianity has absorbed ideas from many sources and shaped itself into a multiplicity of forms. For these reasons, you will not find my posts supportive of any tightly restrictive, limiting theological or philosophicaal view. Thank you for caring; we simply have vastly different views of what that means. The light of the Lord will surely guide us all who search.h

Laisser un commentaire