fbpx
Skip to content

Mayence, Borussia Dortmund, Liverpool FC : la septième saison de Jürgen Klopp n’est jamais la bonne.

Depuis quelques temps, Jürgen Klopp est reconnu comme l’un des meilleurs entraîneurs de la planète football. Entre la façon d’imposer sa patte sur ses équipes, la belle harmonie qu’il instaure dans les vestiaires et sa capacité à conquérir le cœur des fans, l’entraineur allemand s’est fait un précieux nom dans le milieu. En revanche, durant sa carrière d’entraîneur, l’allemand fait toujours face à une efficience décroissante la septième année de son contrat avec l’équipe dont il est le manager. Après Mayence, Borussia Dortmund, à Liverpool aussi il face à ce vieux démon à tel point qu’on parle désormais de la malédiction des 7.

Après une honnête carrière de joueur mais peu brillante en passant par TuS Ergenzingen, Eintracht Francfort ou encore FSV Mayence 05, Jürgen Norbert Klopp s’est reconverti en tant qu’entraîneur avec cette grande passion dans l’âme à l’issue de sa carrière de joueur le 28 février 2001. Après 11 ans à défendre les couleurs de Mayence, Klopp a été nommé au poste d’entraîneur de la Die Nullfünfer et ce fût la première nomination d’une belle carrière. Quoique novice, Jürgen Klopp a dû se batailler pour sauver Mayence d’une relégation grâce à une série de six matches pour cinq victoires et un nul. Il a réussi à ramener le Der Karnevalsverein en première division allemande. Son effort allait être récompensé la troisième année de son contrat grâce à la montée du club en Bundesliga lors de la saison 2003-2004. Grâce à lui, Mayence parvint à disputer trois saisons de suite en première division allemande, période au cours de laquelle ils ont arraché une qualification pour la Coupe de l’UEFA (actuellement Europa League), une première à cette époque pour le club en compétitions européennes.

En 2008, soit la septième année de Klopp étant entraîneur des rouges et blancs, ils allaient être relégués en division inférieure. Au fond du précipice, le technicien allemand a dû résilier son contrat à l’issu de ce premier cycle de sept ans.

Klopp à Dortmund, un parcours plus fructueux que celui à Mayence

Après avoir rendu son tablier à Mayence, Kloppo a décidé de rejoindre le Borussia Dortmund en mai 2008 pour un nouveau défi. Chez le club basé à la Ruhr, le technicien allemand réalisa un très bon début en remportant la Supercoupe d’Allemagne contre le Bayern Munich deux buts à un. En dépit de ce premier trophée glané avec les Borussen, Klopp n’a terminé que sixième au classement de la Bundesliga avec 59 points au compteur. Un triste bilan en championnat avant d’être sacré champion d’Allemagne en 2011 grâce à d’excellents joueurs dont le portier allemand, Roman Weidenfeller, les valeureux défenseurs Mats Hummels, Łukasz Piszczek sans oublier le virevoltant japonais Shinji Kagawa. Il est à rappeler qu’au Borussia Dortmund, Klopp instaura son fameux « football heavy-metal « , système de jeu très brillant qui lui a permis de remporter la Bundesliga une deuxième fois de suite. Impressionnant et explosif cette année-là, le Borussia Dortmund surclasse le Bayern Munich en finale de la Coupe d’Allemagne (5-2).

Lire aussi:  Bayern Munich vs PSG et Real Madrid vs Liverpool FC, les deux chocs des huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Si Klopp et Dortmund cartonnaient à l’échelle nationale, l’Europe ne lui a pas tout à fait souri. Cependant, lors de la saison 2012-2013, avec l’aide de l’inusable buteur polonais Robert Lewandowski, Klopp allait s’illustrer en Ligue des Champions en éliminant le Real Madrid du stratège portugais José Mourinho en demi-finale. Bien qu’il rêvât de remporter son premier trophée européen, Klopp a pourtant bien cassé sa gueule contre le Bayern Munich de Jupp Heynckes deux buts à un en finale grâce à des buts de Mario Mandžukić et de Arjen Robben, İlkay Gündoğan a été l’unique buteur borussen sur penalty. Cette défaite en finale de Ligue des Champions a été le début de la fin d’une aventure moins prospère de Klopp à Dortmund. S’il a remporté la Supercoupe d’Allemagne en 2014, il commençait à enchaîner les mauvais résultats. Devant le grand  » mur jaune  » du Signal Iduna Park, Jürgen Klopp fit ses adieux aux fans du Schwarz-Gelben, comme a été le cas à Mayence, la septième saison de son parcours.

Klopp quitte le Borussia Dortmund après sept années de passion, de jouissance mais aussi de bonheur. Durant ces années sur le banc des jaunes et noirs, Kloppo a remporté le Championnat d’Allemagne à deux reprises (2011 et 2012), la Coupe d’Allemagne une fois (2012) et la Supercoupe d’Allemagne deux fois (2013 et 2014). Cinq titres en sept ans, un passage qui restera tout de même à jamais dans la mémoire des supporters.

Une signature au Liverpool FC, Klopp au sommet de son art

Son passage à Dortmund a alimenté sa carrière pour la mener vers la grande ruée européenne, malgré la grosse envie des dirigeants du Bayern Munich de l’installer sur le banc bavarois, fidèle à ses convictions, Jürgen Klopp a pourtant choisi de signer un bail à Liverpool en octobre 2015. Les premiers pas de Klopp sur le banc des Reds furent des plus difficiles après deux finales perdues respectivement contre Manchester City en Coupe de la ligue anglaise puis contre le FC Séville en League Europa. Mais Kloppo n’a pas tardé à trouver ses marques et instaurer sa grande philosophie sur le banc du club de la Mersey.

Bien ancré dans le système heavy-metal, en 2017, Liverpool réalisa un début de saison époustouflant mais était incapable de tenir la barre qui aurait pu l’emmener vers le sacre de champion d’Angleterre. Toutefois, les liverpuldiens se sont doublés d’efforts l’année suivante pour atteindre la finale de la Ligue des Champions qu’ils ont perdue contre le Real Madrid 1-3. Plus pragmatique lors de la saison 2018-2019, Klopp a réussi à remporter la Ligue des Champions au Wanda Metropolitano deux buts à zéro aux dépens des Spurs. Un an plus tard, très pantagruélique sur le fait de remporter des titres, Liverpool est sacré champion d’Angleterre après 30 longues années d’attente. Depuis, Liverpool stagne sur le strapontin des meilleurs clubs européens.

Lire aussi:  Ligue des Champions : Le Barça en mauvaise posture après un deuxième revers consécutif.

Liverpool au bord du gouffre, Klopp face à ses vieux démons

Cette saison, Liverpool connaît des débuts compliqués coïncidé au départ du sénégalais Sadio Mané chez le Bayern Munich, lui qui était l’une des pièces les plus importantes de l’effectif Red ces dernières années. Malgré la venue de l’uruguayen Darwin Nuñez pour compenser le départ du Ballon d’Or Africain 2022, Jürgen Klopp peine à trouver les résultats escomptés.
Actuel septième au classement de la Premier League, Liverpool ne compte que neuf points pour un bilan de deux victoires, trois nuls et une défaite après six journées. Période de disette qui laisse planer des doutes puisqu’on est à la septième saison de Jürgen Klopp sur le banc des Reds. Partout l’on commence déjà à se demander est-ce qu’il sera capable d’exorciser ses vieux démons quand on sait que sa septième saison sur le banc d’une formation ne se passe jamais comme prévu.

La semaine dernière, lors de son déplacement en Italie pour son premier match de Ligue des Champions de l’exercice 2022-2023 contre le Napoli, Liverpool a non seulement concédé sa plus grosse défaite en LDC (4-1) mais aussi celle d’une équipe de Premier League lors de son match d’ouverture d’une campagne de LDC depuis la défaite d’Arsenal 0-3 contre l’Inter Milan lors de la saison 2003-2004. Une défaite glaçante qui a fait gronder toute la Mersey. Ménagé le weekend écoulé en raison du décès de la reine Elizabeth II, Liverpool croisera le fer ce mardi 13 septembre contre la machine de l’Ajax Amsterdam, une rencontre qui s’annonce difficile pour les protégés de Jürgen Klopp. Le technicien allemand, voulant rassurer ses poulains, mentionne avoir tiré leçon de la débâcle à l’Estadio Diego Armando Maradona.

Bien qu’il soit sur une chaise éjectable selon plusieurs, Kloppo semble avoir la tête froide quant à son maintien sur le banc des Reds. Toutefois, Klopp peut s’enorgueillir jusque-là de son aventure du côté de la Mersey. Si on est à la septième année de Klopp à Liverpool, l’allemand ne compte pas moins de sept trophées à son actif avec les Reds. Un titre de champion d’Angleterre, une Coupe d’Angleterre, deux Community Shield, une Supercoupe de l’UEFA, une Ligue des Champions et une Coupe de la ligue anglaise.

Les quatre prochaines rencontres de Liverpool respectivement contre l’Ajax Amsterdam, Brighton, Rangers et Arsenal seront cruciales pour Jürgen Klopp et ses protégés. Seront-elles des occasions supplémentaires pour confirmer la mauvaise passe de Klopp sur le banc des Reds ou devront-elles changer le dynamisme présent depuis le début de la saison ? Durant sa longue carrière, Klopp n’a jamais connu de limogeage de la part de ses employeurs. Cette fois-ci, il est plus urgent pour lui de trouver une solution immédiate pour tenter d’enlever de la tête des gens cette idée de malédiction de la septième saison.

4 Comments »

  1. At the beginning, I was still puzzled. Since I read your article, I have been very impressed. It has provided a lot of innovative ideas for my thesis related to gate.io. Thank u. But I still have some doubts, can you help me? Thanks.

Laisser un commentaire