fbpx
Skip to content

Bayern Munich vs FC Barcelone : le premier vrai test des catalans de la saison après un mercato de folie.

C’est donc ce mardi 13 septembre que les blaugrana joueront contre les bavarois pour le compte de la deuxième journée de la Ligue des Champions. Après avoir dominé les débats contre le Viktoria Plsen cinq buts à un la semaine passée, les catalans s’apprêtent à passer un gros test. Et ce n’est pas le moindre puisqu’il s’agit du Bayern Munich, leur pire ennemi ces dix dernières années en C1. Après un mercato de folie où le haut état-major du club a fait venir huit joueurs dont l’ancien bavarois Robert Lewandowski, les attentes sont nombreuses et plus d’un sont impatients de voir ce que proposeront les poulains de Xavi face à un adversaire aussi redoutable.

Jamais une équipe n’a autant malmené la formation barcelonaise. Battu 0-7 sur l’ensemble des deux matches lors de l’exercice 2012-2013 en demi-finale, humilié 2-8 lors des quart de finale de la saison 2019-2020, ridiculisé 0-3 à chaque fois lors de deux matches de poule de la saison 2021-2022, le FC Barcelone a tout simplement connu l’enfer en Ligue des Champions face au Bayern. La seule fois où la formation azulgrana a pris le dessus remonte à la saison 2014-2015 où Iniesta et consorts ont fait chuter le club de la Bavière 0-3 quand ils se sont qualifiés pour la grande finale de l’exercice. Après un mercato plus que réussi qui voit partir tous les indésirables du club (Neto, Umtiti, Lenglet, Migueza entre autres), mais aussi beaucoup d’arrivées dont R. Lewandowski, J. Koundé, A. Christensen ou encore Raphinha, certains pensent que le FC Barcelone est désormais mieux armé pour défier la mastodonte bête allemande. Tous les postes sont renforcés, un nouveau projet est en vue, de nouvelles dispositions sont prises, personne ne voit les blaugrana se faire démolir à nouveau par le même adversaire. Sur les cinq matches disputés cette saison, les coéquipiers de Araujo sont parvenus à marquer à 20 reprises pour seulement 2 buts encaissés. Cependant, c’est ce mardi que commencera véritablement la saison des catalans. Ils devront confirmer leur bonne entame (1 nul et 5 victoires), réussir à renverser une tendance (éviter une fessée contre le Bayern Munich) mais aussi valider le statut de l’un des favoris de la LDC que plusieurs leur prêtent.

Le retour de Robert Lewandowski en Allemagne

Quelques mois seulement après son départ du Bayern Munich, RL9 retournera en Allemagne pour affronter son ancien club. S’il a terrorisé le FC Barcelone à chaque affrontement récemment, tout le monde s’attend à ce qu’il reproduise les mêmes performances contre ses anciens coéquipiers. S’il continue sur la lancée de cette saison (9 buts pour 6 matches TCC), il fera très mal à la défense bavaroise. Son expérience, ses connaissances de l’adversaire, son leadership devraient permettre aux azulgrana de mieux préparer cette double confrontation. Celui qui compte 89 buts en LDC aura l’occasion de prouver que le FC Barcelone peut miser sur lui pour les rencontres de cette taille.

Lire aussi:  Sixième après 16 journées de Liga, Ronald Koeman peine à trouver la bonne formule

Xavi entre le marteau et l’enclume

Il est certain que le technicien espagnol fait un bon travail au sein du club depuis son arrivée. Il est parvenu à qualifier le club pour la LDC alors qu’il l’a pris à la 11e place. Il a certes infligé un 4-0 au Real Madrid au Bernabeú mais dans un match sans enjeu pour l’adversaire. Xavi a aussi mordu la poussière lors de trois rendez-vous importants la saison passée. D’abord une demi-finale de Supercoupe d’Espagne contre le Real Madrid, ensuite une demi-finale de Coupe d’Espagne contre l’Athletic Bilbao et finalement lors du quart de finale de l’Europa League contre l’Eintracht Frankfurt, toutes perdues sur le score de trois buts à deux. Il s’agit aujourd’hui de la plus grande compétition européenne avec le pire ennemi en face. C’est le plus gros test que va passer Xavi depuis son mandat. Il a clamé à plusieurs reprises que cette équipe est désormais prête à concourir pour tous les titres, mais c’est sur le terrain que cela devra se confirmer. Gagner contre le Bayern laissera de bons présages pour la suite de la saison tout comme le fait de perdre ce match peut soulever des doutes sur la capacité de l’entraîneur à mener ce navire. Avec l’un des meilleurs effectifs en Europe, il est évident que les exigences sont élevées et que l’ancien maître à jouer du FC Barcelone et de la sélection espagnole ne peut se permettre de passer à côté. Plus que quiconque, son match sera très scruté.

Souvent balayés défensivement lors de toutes ces défaites contre le FC Bayern Munich, les barcelonais devront trouver la bonne formule en défense pour contrecarrer les assauts bavarois. Selon plusieurs médias, trois hommes de ce secteur ont déjà leur place garantie sur le pré en l’occurrence Garcia, Araujo, et Koundé. Quant au côté gauche, l’entraîneur catalan hésite encore entre la titularisation de Alejandro Baldé jugé trop jeune et peu expérimenté, Marcos Alonso trop juste physiquement et Alba souvent dépassé lors des phases offensives de l’équipe adverse. Devant, Xavi pourra compter sur son homme fort du moment Robert Lewandowski, mais aussi les virevoltants Ousmane Dembélé et Raphinha qui aura l’occasion de disputer son premier match de Ligue des Champions. Entre les épisodes récents qui placent les bavarois favoris dans cette rencontre et tout ce que les fans attendent de cette équipe azulgrana, les catalans ont tout à perdre dans ce duel.

1 Comment »

Laisser un commentaire