fbpx
Skip to content

Coupe du Monde Qatar 2022 ; retour sur la cérémonie du tirage au sort et la composition détaillée des groupes.

L’heure de la vérité a sonné et tout le monde sait à quoi s’attendre pour la 22e édition de Coupe du Monde. Du moins pour les matches comptant pour la phase de poule. Ce vendredi, sous la chaleur de Doha, a eu lieu le tirage au sort de la Coupe du Monde Qatar 2022. Cet événement quadriennal considéré comme la plus grande manifestation sportive au monde ranime les footeux et les envoient déjà dans les travées des mirifiques stades qatariens.

La cérémonie s’est déroulée au Doha Exhibition and Convention Center en présence de plusieurs personnalités cadres de certaines fédérations affiliées à la FIFA. Pour commencer, c’était l’occasion de dévoiler la mascotte officielle de la Coupe du Monde ; cette dernière porte le nom de La’eeb. L’acteur britannique Idris Elba et la journaliste sportive anglo-bangladaise Reshmin Chowdhury ont été les principaux animateurs de la soirée. Dans la foulée, lors de son intervention, le président de la Fédération Internationale Football Association (FIFA), Gianni Infantino, a déclaré que la Coupe du Monde au Qatar  » sera la meilleure Coupe du Monde jamais organisée « , car selon lui, c’est une belle occasion d’unifier le monde.  » Le monde actuellement est divisé mais on veut que ce Mondial soit celui de la paix et de l’unité. Aux leaders du monde, cessez les guerres et les conflits. Le monde sera uni au Qatar « , a-t-il déclaré. D’un autre côté, l’émir du Qatar et propriétaire du club francilien en l’occurrence le Paris Saint-Germain – Cheikh Tamim Al-Thani – en a profité pour souhaiter à toutes les équipes qualifiées un très grand succès.
Si l’on connaît déjà 29 des 32 nations qualifiées pour la 22e édition de Coupe du Monde, voyons la répartition des groupes dans lesquels les sélections nationales tenteront de prendre l’une des deux places permettant d’aller au tour suivant.

La’eeb, mascotte de la 22e édition de Coupe du Monde.

Le déroulement du tirage au sort

Comme d’habitude, des figures de proue du football mondial ont eu l’honneur de prendre part aux divers événements organisés par la FIFA, et cette année ils étaient plusieurs préposés présents à Doha pour le tirage au sort. L’ancien international et capitaine de la sélection brésilienne, Marcos Evangelista de Moraes dit Cafu, champion du monde à deux reprises avec la Seleção, était le premier à monter sur le podium aux côtés de Jermaine Jenas, Samantha Johnson et la joueuse américaine Carly Anne Lloyd, championne du monde à deux reprises (2015 et 2019). Jay-Jay Okocha, Lothar Matthaus, le recordman du nombre de matches disputés en phase finale (25), Ali Daei, Bora Milutinovic, Mallala, Tim Cahill, Rabah Madjer sont quelques autres légendes qui ont eu la lourde tâche d’effectuer le tirage.

32 pays se sont répartis en quatre chapeaux de huit pays, le Qatar – pays hôte, était accompagné de 7 autres pays les mieux classés du dernier classement de la FIFA à savoir le Brésil, la Belgique, l’Argentine, la France (le tenant du titre), L’Espagne, l’Angleterre et le Portugal pour composer le chapeau 1. Quant à la sélection Portugaise, la bande à Cristiano Ronaldo actuellement 8e au classement profite de la non-qualification de la Squadra Azurra pour hériter du privilège de tête de série.

Lire aussi:  Recap. sur les trois premières journées du championnat d’Europe des Nations et quelques records établis lors des matches de groupe.

La répartition des chapeaux

Chapeau 1 : Qatar, Belgique, Brésil, Angleterre, France, Argentine, Espagne, Portugal
Chapeau 2 : Danemark, Pays-Bas, Allemagne, Suisse, Croatie, Uruguay, États-Unis, Mexique
Chapeau 3: Sénégal, Iran, Japon, Maroc, Serbie, Pologne, Corée du Sud, Tunisie
Chapeau 4: Canada, Cameroun, Ghana, Équateur, Arabie Saoudite, Vainqueur du barrrage Asie vs Conmebol, Vainqueur du barrage Océanie-Concacaf et le dernier représentant européen

Et sans surprise le Qatar a été le premier pays tiré au sort pour déterminer les composants du groupe A mais aussi pour ouvrir la fenêtre des autres groupes. Hormis sa grande renommée pétrolière, le Qatar est de loin une grande nation footballistique, d’ailleurs ce quelconque désavantage a suscité de nombreux débats. Considéré comme l’un des petits poucets de la compétition, le Qatar aura du lourd à faire dans le Groupe A face à des pays comme le Pays-Bas (11 participations en Coupe du Monde) et finaliste à trois reprises (1974, 1978 et 2010), le Sénégal, champion en titre de la dernière édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et l’Équateur.

Le Groupe B est composé de l’Angleterre (champion du monde en 1966 et finaliste de l’Euro 2021), des États-Unis (troisième en 1930 et vainqueur de la Coupe d’Or 2021) et de l’Iran. La constitution finale de ce groupe sera déterminée après le résultat du barrage européen (Ukraine, Ecosse ou Pays de Galles).

Quant au Groupe C, le champion sud-américain, sur le papier, est considéré comme le favori de ce groupe mais il faudra attendre parce que la bataille pour une place qualificative sera intense. Championne du monde à deux reprises (1978 et 1986), la sélection d’Argentine de Lionel Messi défiera la Pologne de Robert Lewandowski, le Mexique, une équipe hybride emmenée par le technicien Gerardo Tata Martino et l’Arabie Saoudite, petit poucet du groupe.

Groupe D : Vainqueur de la dernière édition en Russie, l’Équipe de France hérite d’un groupe plutôt abordable avec des équipes comme le Danemark, demi-finaliste de l’Euro 2020 et la Tunisie. Tout comme le Groupe B, le résultat du barrage intercontinental 1 (Pérou, Australie ou Émirats Arabes unis) décidera quelle équipe va compléter ce groupe. Toutefois, comme en 2018, la France n’a pas à se plaindre du fait que les protégés de Didier Deschamps se trouvent dans l’un des groupes les moins équilibrés sur le papier.

Groupe E : Espagne, Allemagne, Japon, barrage intercontinental 2 (Costa Rica ou Nouvelle-Zélande), telle sera la constitution finale du groupe E. Cette poule méritera sans aucun doute une attention particulière puisqu’elle réunit deux mastodontes européens. L’Espagne joue depuis maintenant plusieurs années un football dit champagne, ce qui lui a permis de glaner l’Euro à deux reprises (2008, 2012) et la Coupe du Monde de 2010. Quant à l’Allemagne, elle se présentera dans ce Mondial avec une génération dorée avec des joueurs comme Kai Havertz, Joshua Kimmich, Léon Goretzka sans oublier le vieux briscard Manuel Neueur ou encore Thomas Müller. Très ambitieux, Hans-Dieter Flick vise le sacre en terres qatariennes, ce qui permettra à la Die Mannschaft de recoller en tête du classement des pays les plus titrés en Coupe du Monde exæquo avec le Brésil. Il faut tout de même rêver.

Lire aussi:  Menée, la sélection haïtienne dompte le Qatar en toute fin de partie.

Groupe F : Belgique, Croatie, Maroc, Canada.
Ils sont nombreux à poser cette question, quels seront les qualifiés de ce groupe à l’issue de matches de poules ? Après trois longues années passées sur le trône du football mondial, la Belgique est tout de même loin d’oublier la grosse désillusion en quart de finale du dernier Euro contre l’Italie (1-2) en dépit d’une formation compacte bien emmenée par le virevoltant Kevin De Bruyne. De son côté, la Croatie, finaliste de la dernière édition (défaite 2-4 contre la France) tentera de récidiver mais rien n’est encore dit puisque le Canada de Jonathan David et d’Alphonso Davies ainsi que le Maroc de Vahid Halilhodžić et d’Achraf Hakimi peuvent eux aussi créer la surprise.

Groupe G : Brésil, Suisse, Serbie, Cameroun
Depuis son dernier sacre en 2002 lors de la 17e édition, le Brésil reste sur 20 ans à courir derrière un autre titre de champion du monde. Battue en 2006 en quart de finale par l’Équipe de France sous les gestes magiques de Zinedine Zidane, en 2010 par le Pays-Bas, humiliée à domicile par la sélection allemande (1-7) puis sortie en 2018 (1-2) par la Belgique, la sélection Auriverde tentera de mettre un terme à cette misère. Les protégés de Tite ont bien mené leur campagne éliminatoire, sans perdre le moindre match sur 17 possibles (14 victoires et 3 matches nuls). En guise de ce beau parcours Tite pourra compter sur de nombreuses pépites pour concrétiser le rêve le plus cher des brésiliens. Cependant, des équipes comme la Suisse et le Cameroun ne vendront pas leur peau si tôt dans ce Mondial.

Groupe H : Portugal, Uruguay, Corée du sud, Ghana.
Passé par les barrages tout comme a été le cas en 2014, le Portugal de Cristiano aura du pain sur la planche face à l’Uruguay de Luis Suarez, d’Edinson Cavani et de Federico Valverde. Sans aucun doute ce sera la dernière participation de l’orgue portugais, Cristiano Ronaldo, à une édition de Coupe du monde, parviendra-t-il à accrocher ce titre tant convoité à son riche palmarès ?

Résultat du tirage au sort de la coupe du Monde Qatar 2022.

On connaît désormais la composition de chaque groupe. Par ailleurs, l’Équipe de France se voit dans l’obligation de rompre une malédiction. Depuis trois éditions, le pays champion en titre se fait évincer de la compétition dès le premier tour. L’Italie en 2010 après son sacre en 2006, l’Espagne en 2014 après sa victoire en 2010, l’Allemagne en 2018 après le titre raflé en 2014, Kilyan Mbappé et consorts devront faire attention mais au vu de la composition du groupe D, c’est un peu inimaginable.

8 Comments »

Laisser un commentaire