fbpx
Skip to content

LDC : Bousculé en première période, le Real Madrid surclasse finalement le Celtic Glasgow.

Ce mardi, la plus prestigieuse compétition des clubs reprenait ses droits en Europe. Encore une fois, la Ligue des Champions annonce la couleur avec les cadors européens comme le Bayern Munich, le Manchester City, le Liverpool FC, le FC Barcelone mais par-dessus tout, le tenant du titre, le Real Madrid, qui défendra du bec et des ongles sa couronne.

Sous la chaleur étouffante de Glasgow au Celtic Park, le Champion d’Écosse en titre recevait le Real Madrid dans une ambiance de folie pour le compte de leur premier match dans cette 68e édition de Ligue des Champions. Sans trembler, le tenant du titre surclasse Les Celts trois buts à zéro pour démarrer en beauté sa 27e campagne de Ligue des Champions.

Après avoir conquis les stades européens la saison dernière avec son Odyssée bien emmenée par le duo Vinicius-Benzema, l’équipe la plus titrée de la coupe aux grandes oreilles semble prête à tout pour répéter le même exploit que l’an passé. L’ambiance bouillonnante et débordante du Celtic Park a été énorme et a aidé les locaux à être impressionnants lors des premiers instants du premier acte. Après seulement 25 secondes de jeu, Liel Abada a failli marquer le but de l’ouverture du score sur une puissante frappe vers la cage madrilène, mais le dernier rempart belge du Real Madrid s’est mis en opposition pour empêcher son équipe d’encaisser. S’ils ont failli sauter les verrous en premier, la chance ne leur a pas souri à l’image de cette action entre Georgios Giakoumakis et Callum McGregor où le dernier a envoyé d’une frappe surpuissante des 20 mètres sur le montant droit de Thibaut Courtois. Incapables de faire face à la forte intensité des Bhoys, les merengues ont beaucoup souffert dans l’entrejeu malgré la titularisation de Luka Modric et de Toni Kroos. Toutefois, les merengues ont réussi par la suite à mettre sous pression la défense des Celts, et quoiqu’ils aient d’exceptionnels vecteurs de création, les madrilènes ont souvent péché à la finition. Tenu en échec après la demi-heure de jeu, Carlo Ancelotti a dû en plus faire sortir son capitaine et meilleur élément de l’effectif en raison d’une blessure au genou droit. Malgré la sortie de Karim Benzema, le Real multipliait inlassablement les attaques. Deux minutes avant la pause, sur un contre-attaque rapide du Real Madrid, Vinicius échoua contre Joe Hart et rata son face-à-face. En dépit de la forte intensité des écossais et la bonne maîtrise défensive du Real Madrid, le premier acte s’est soldé sur le score blanc (0-0).

Lire aussi:  Coupe du Monde Qatar 2022 ; retour sur la cérémonie du tirage au sort et la composition détaillée des groupes.

Un Real Madrid mieux inspiré en deuxième période

Après une première période compliquée pour les hommes de Carlo Ancelotti, notamment avec la grosse frayeur sur la sortie de Karim Benzema, le Real Madrid allait vite passer le turbo pour calmer les ardeurs. Exceptionnel dans le couloir droit juste devant Dani Carvajal, Federico Valverde allait profiter de la montée d’Antonio Rüdiger pour occuper une position axiale au côté de Modric et à la 56e minute de jeu, après une longue chevauchée sur le côté droit, l’international uruguayen a réussi à servir Vinicius qui marqua le but de la délivrance. Et sans se faire prier, l’international auriverde catapulta le ballon au fond des filets en évitant cette fois-ci la sortie de Joe Hart.

En difficulté depuis son arrivée au Real Madrid et encore plus cette saison en raison d’une irrégularité qui l’empêche vraiment de faire parler son talent, Eden Hazard a été super sur l’action menant au deuxième but madrilène. Après une récupération au milieu de terrain, le belge profita d’un mauvais repli défensif pour glisser le ballon à Modric dans la surface. Le croate couronné ballon en 2018 sur un crochet dévastateur parvenait à se défaire du marquage de deux défenseurs écossais pour doubler la mise sur un but somptueux de l’extérieur du pied à la 60e minute de jeu. Dommage que les Bhoys n’ont pas su tenir la bonne entame de match qu’ils ont eue.

Après le but du break, les madrilènes ont réussi à faire tourner le ballon, ce qui a occasionné le but du 3-0 après une longue séquence de possession. Sur une passe téléphonée, Toni Kroos trouvait Dani Carvajal dans la surface qui remettait en une touche le ballon à Hazard pour marquer son premier but de la saison. Une minute après le troisième but madrilène, Kyogo Furuhashi était tout proche de réduire la marque mais sa tentative de volée du genou n’a pas trouvé le cadre.

Lire aussi:  Mbappé, Lewandowski ou encore Cristiano Ronaldo, ces stars qui attisent la fin du mercato estival.

Quoique bousculé pendant longtemps, le Real Madrid – comme d’habitude – a su trouver la bonne formule pour ramener les trois points en terres espagnoles et confirmer son sans-faute cette saison. Les hommes de Carlo Ancelotti restent sur une série de cinq victoires en autant de matchs toutes compétitions confondues lors de l’exercice 2022-2023.

2 Comments »

Laisser un commentaire