fbpx
Skip to content

Sur le strict minimum, Manchester City l’emporte face à Chelsea FC et prend le large dans la course au titre en BPL.

Ce samedi, à l’occasion de la vingt-deuxième journée de la Premier League, les poulains de Thomas Tuchel ont croisé le fer contre les intenables citizens dans un duel de haut classement, mais tout comme à l’aller, dans un exercice plutôt serré, ce sont les citizens qui ont eu le dessus grâce à un but éclair de Kevin De Bruyne en seconde mi-temps.

Petit à petit Manchester City se resquille comme leader incontestable dans le championnat d’Angleterre malgré la concurrence qui semblait être de taille au début, mais l’altruisme de l’effectif des Skyblues met fin aux doutes sur le potentiel énorme de cette formation. Avant le coup d’envoi de la rencontre, l’équipe dirigée par Pep Guardiola comptait dix longueurs d’avance sur Chelsea son dauphin, ce qui avait éclipsé un peu les bleus et a forcé Tuchel à mettre en place un système de jeu défensif pour contrer les assauts citizens, système qui répondait aux attentes du coach allemand jusqu’à la 70e minute de jeu. Irrésistibles depuis un certain temps, les hommes de Pep Guardiola ont parfaitement réussi à maîtriser le sujet puisque Chelsea n’a procuré qu’une seule occasion tout au long de la première période. Après une passe téléguidée pour Romelu Lukaku, le géant belge réalisa un sprint avant d’aller chercher Hakim Ziyech à l’opposé, un choix qui semblait être juste au départ mais le ballon non seulement était trop fuyant mais le marocain se trouvait aussi en position de hors-jeu. Inefficace dans la transmission du ballon et dans l’animation offensive, Chelsea n’a pas réussi à tirer une seule fois dans le but du gardien brésilien, Ederson Moraes. Malgré sa large domination, City n’a procuré qu’une seule action dangereuse après que le milieu de terrain belge Kevin De Bruyne ait chipé un ballon dans les pieds du milieu croate Matéo Kovacic pour ensuite le glisser à Grealish qui allait buter sur Kepa Arizabalaga qui gardait la cage bleue en l’absence d’Édouard Mendy parti en sélection nationale pour disputer la CAN avec le Sénégal.

Lire aussi:  Manchester United, Liverpool et Chelsea cartonnent ; le Barça, l’Atletico Madrid et le Real réussissent leur première ; les champions en titre d’Angleterre perdent d’entrée, le Borussia Dortmund assure.

Kevin De Bruyne, sauveur des Skyblues

Si Chelsea était peu moins inspiré en première période, ce scénario a permis aux londoniens de mieux faire dans les cinq premières minutes au retour des vestiaires à l’image de cette attaque orchestrée par Romelu Lukaku qui allait être déjouée par le portier mancunien. Conscient de son mauvais coaching, Thomas Tuchel voulait proposer quelque chose de nouveau en attaque avec les montées simultanées de Hudson-Hodoi et de Mason Mount, mais Bernado Silva et consorts n’ont pas bronché puisqu’ils allaient trouver la faille dans la défense de Chelsea peu de temps après. Sur un contre éclair après une perte de balle dans l’entre-jeu londonien, Kevin De Bruyne arrivait à se défaire de Kanté pour ajuster une frappe imparable pour tromper la vigilance de Kepa qui, jusqu’à l’ouverture du score, réalisa un match impeccable dans les buts. Désormais le belge compte 6 buts cette saison en championnat.

Cette défaite aiguise un peu plus la bonne forme de City qui reste désormais sur une série de 12 victoires consécutives en BPL et conforte sa place de leader avec 56 points au compteur devant Chelsea 2e (43), Liverpool 3e (42) avec 2 matches de moins. Seul Liverpool semble être capable de compliquer la route aux citizens cette saison et à ce rythme les hommes de Guardiola semblent bien partir pour décrocher le titre, un quatrième en six ans pour Pep dans le championnat le plus serré au monde selon plusieurs observateurs. Chelsea pour sa part ne compte qu’une victoire lors de ses 6 deniers matches en championnat et Thomas Tuchel devra trouver la bonne formule pour au moins rester dans le Top 4 du championnat.

1 Comment »

Laisser un commentaire