fbpx
Skip to content

La Juventus des Cayes prend trois précieux points chez elle face au FICA

Juventus des Cayes, vainqueur de la joute contre le FICA (1-0). Crédit Photo: Wood Guerlin Tellus.

La Juventus des Cayes a réussi une bonne opération ce dimanche 25 Avril lors de la réception du FICA pour le compte de la troisième journée du championnat national de D1. La formation Solo a fait chuter la Fière Colombe capoise 1-0 grâce à une réalisation de la tête du défenseur cayen – Olson Bélizaire. Plus justes techniquement, plus à l’aise dans le jeu et plus directs, les cayens ont réalisé un bon match face aux capois pour finalement l’emporter sur le plus petit des scores.

Ce match au Land des Gabions a commencé sur un rythme assez élevé et les deux équipes n’ont pas vraiment mis du temps pour entrer dans leur match. Un bon niveau physique, de l’engagement et une bonne circulation de balle des deux côtés, le public de la métropole du Sud se régalait tout simplement. La première intrusion dans une surface adverse venait de la Juventus des Cayes avec le dossard 18 – Ronaldo Phillipeau – qui s’est joué d’un défenseur mais tombait juste avant de frapper la balle. Les fiquistes tentaient de répliquer et les deux corners qui suivaient un temps fort dans la moitié de terrain cayenne leur ont presque donner raison ; respectivement sur cette tête ratée de Duckensley Louis et sur une frappe mal ajustée de Willio Aristide qui voulait reprendre le cuir. Le premier carton jaune de la partie a été pour Jacob Jevely, milieu de terrain du FICA, suite à une faute totalement évitable. Les coups de pied de coin capois faisaient énormément beaucoup de mal aux cayens qui voyaient, à chaque fois, un fiquiste reprendre le ballon. Sur un énième, le dossard 9 – Claudeson Céus – reprenait le ballon et cadrait mais c’était dans les bras de Metsinlov Lainy. Le rythme retombait peu à peu et la première période s’est soldée sur un score nul et vierge.

Au retour des vestiaires, il y a eu moins d’occasions à se mettre sous la dent. La Juventus des Cayes dominait par moment mais le FICA montrait, qu’à tout moment, la donne pouvait changer. Des joueurs comme Mackendy Claude ou encore Windley Bruno, d’un cran au dessus du lot du point de vue technique, se chargeaient de l’animation offensive cayenne alors qu’en face, FICA devait compter sur l’expérience énorme du portier Guerry Romondt qui n’hésitait pas à quitter sa cage pour les revendications même dans la surface opposée. La rentrée de Woosberson Buteau qui a imposé son gabarit aux défenseurs adverses et a aussi aidé les cayens à gagner des duels. La preuve, le dossard 44 fiquiste a même pris un jaune pour une faute sur ce dernier.

Lire aussi:  Mis à l’arrêt à cause de la montée des cas liés au COVID, le championnat national n’est toujours pas repris deux mois après.

La Juventus des Cayes a réalisé de très belles remontées de balles dans ce match et sur l’une d’entre elles, grâce à un corner tiré de la droite vers la gauche, Olson Bélizaire s’élançait et marquait l’unique but de la partie. Devant au tableau d’affichage, les cayens tombaient comme des mouches sur la pelouse, histoire de faire passer le temps et de fait, ils ont failli en venir aux mains avec les capois qui dénonçaient cette attitude mesquine. Le FICA, pour sa part, n’a presque rien proposé et le peu d’occasions a été aussi la faute à des attaquants placés trop bas, esseulés et imprécis. Il n’y a pas eu une seule occasion franche pour inquiéter le portier de la formation Solo.

Gagner à domicile et essayer de ne pas perdre à l’extérieur, telle est la devise du championnat national et les cayens ont logiquement respecté cette devise en s’imposant chez eux juste avant leur prochain match encore à domicile contre l’Arcahaie Football Club le weekend prochain.

130 Comments »

Laisser un commentaire