fbpx
Skip to content

Karim Benzema, Thibault Courtois, Sadio Mané, Alexia Putellas, Robert Lewandowski, Pablo Gavi ; les joueurs récompensés au Théâtre du Chatelet lors de la Cérémonie du Ballon d’Or 2022.

C’est au Théâtre du Châtelet qui recevait la cérémonie de la 66e édition du Ballon d’Or que les yeux ont été rivés ce lundi 17 octobre 2022. Comme annoncé, sous les regards curieux de sept anciens vainqueurs du prestigieux trophée, le grand chanteur et maestro italien, Andrea Bocelli, a ouvert le bal en interprétant le mythique morceau «Nessum dorma» du célèbre compositeur toscan, Giacomo Puccini. C’est donc dans cette ambiance festive que le français aux origines algériennes, Karim Mostafa Benzema, a soulevé le trophée tant convoité par les joueurs de football. Si l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais est reparti avec le gros lot, d’autres n’ont pas fait le chemin en vain. En effet, mis-à-part le Ballon d’Or, d’autres récompenses ont été attribuées lors de cette cérémonie. C’est le cas du Prix Gerd Muller, du Prix Sócrates ou encore du Trophée Yachine.

Depuis 1956, la cérémonie de remise du Ballon d’Or est considérée comme l’événement qui tient le monde footballistique en effervescence jusqu’à la nomination d’un nouveau meilleur joueur au monde. Malheureusement en 2020, en raison de la pandémie du Coronavirus qui battait son plein, les fans du ballon rond étaient privés de cette attribution. Cette année, un autre nouveau trophée a été décerné au cours de la soirée (après le Trophée du Best Stricker introduit en 2021 puis converti en Prix Gerd Muller en 2022, ndlr). Il s’agit bien du « Prix Sócrates », trophée récompensant désormais les footballeuses et footballeurs engagés dans des activités sociales et caritatives. Depuis 2018, France Football avait décidé d’inscrire le trophée Raymond Kopa (Vainqueur du Ballon d’Or en 1958) parmi les récompenses de chaque édition de cette cérémonie. Auteur d’une saison remarquable qui a vu son éclosion l’année dernière avec le FC Barcelone et la Furia Roja, le jeune milieu de terrain très prometteur, Pablo Martín Páez Gavira, dit Gavi, succède à son homologue du FC Barcelone, Pedri, lui qui a été sacré meilleur jeune footballeur de moins de 21 ans en 2021. Âgé de 18 ans, Gavi peut tout de même rêver récidiver et pourquoi pas marquer l’histoire de cette distinction en remportant un deuxième trophée. Dans ce classement Gavi devance le français Eduardo Camavinga, l’allemand Jamal Musiala, l’anglais Jude Bellingham et le portugais Nuno Mendes.

Back-to-Back pour l’espagnole Alexia Putellas

Depuis plusieurs saisons, Alexia Putellas est l’une des joueuses qui ne cessent de gravir les échelons, et de la meilleure des façons, ses efforts ont fini par être récompensés. Actuellement au sommet de sa carrière avec le FC Barcelone, Alexia a été une nouvelle fois sacrée meilleure joueuse de l’année 2022 comme a été le cas l’an dernier. Deuxième Ballon d’Or féminin consécutif pour la joueuse de 28 ans. Vainqueur du Championnat d’Espagne et de la Supercoupe d’Espagne cette année, la meilleure passeuse de la Primera Divisíon Femenina (Championnat d’Espagne Féminin de première division), termine à la première place devant l’anglaise Beth Ambed, l’australienne Sam Kerr, l’allemande Lena Oberdorf et l’espagnole Aitana Bonmati.

Lire aussi:  Troisième journée - Matches de groupe / Coupe d’Europe 2020 : L’Italie se qualifie facilement pour les huitièmes, le Pays de Galles valide son billet, la Suisse doit encore attendre.

Robert Lewandowski, encore le meilleur striker au monde et grand héritier de Gerd Muller

Lors de l’édition précédente, tout le monde voyait l’attaquant Polonais Robert Lewandowski comme le principal prétendant au titre du Ballon d’Or, puisqu’entre 2020 et 2021, il a réalisé une saison époustouflante sous la tunique bavaroise, mais à la surprise générale la star argentine, Lionel Messi, fut sacrée Ballon d’Or. Pour mettre ses efforts en lumière malgré tout, les organisateurs lui ont décerné le fameux prix Best Striker. Et cette année, sous une autre appellation, Trophée Gerd Muller, avec ses 57 réalisations en 56 matches la saison dernière, Robert Lewandowski s’adjuge le trophée portant le nom de l’ancien Serial Striker allemand dénommé le « Bomber » décédé le 15 août 2021. Si Lewandowski a remporté ce prix pour ses folles stats avec le Bayern Munich lors de la saison précédente (2021-2022, ndlr), le polonais évolue désormais en Catalogne sous les couleurs du FC Barcelone.

Thibaut Courtois, le mûr belge succède à Alisson au palmarès du Trophée Yachine

Considéré comme l’un des grands artisans de la saison pleine du club madrilène notamment en Ligue des Champions, Thibaut Courtois est reparti de cette cérémonie sourire aux lèvres puisqu’il a glané l’une des meilleures distinctions réservées aux gardiens de buts dans le football actuel. En dépit d’une saison plus ou moins contrastée en termes de buts encaissés (54 en 57 matches), Courtois est le gardien qui a réalisé le plus grand nombre d’arrêts en Ligue des Champions (59) lors de la saison écoulée. Une distinction amplement méritée pour le coéquipier en sélection de Kevin De Bruyne. Le lauréat de l’édition précédente, Alisson Becker, se pointe au deuxième rang du tableau devant son compatriote brésilien Ederson Moraes et le sénégalais Édouard Mendy.

Dans la foulée, l’équipe de Manchester City, vainqueur de la Premier League et demi-finaliste de la C1 l’année passée, remporte le prix du meilleur club au monde, un trophée remis au club ayant le plus de nommés parmi les finalistes des deux catégories (joueurs et joueuses, ndlr).
Le club anglais termine à la première place de ce classement exæquo avec Liverpool pour cinq joueurs et une joueuse nommés dans les deux catégories.

Karim Benzema récompensé Ballon d’Or 2022, l’accomplissement d’une très belle carrière de joueur

Il est très difficile d’aimer le football et de ne pas aimer Karim Benzema. Après l’attaquant Luís Nazário De Lima dit Ronaldo, c’est peut-être le rare attaquant de pointe à pouvoir se distinguer avec une telle aisance technique ces dernières années. Depuis son arrivée au Real Madrid en 2009 en provenance de l’Olympique Lyonnais, Karim Benzema a toujours été un joueur remarquable étant donné son modèle de professionnalisme dans le vestiaire madrilène. Il s’est notamment toujours bien comporté face aux concurrences avec des joueurs en attaque comme Gonzalo Higuain et Alvaro Morato, mais a aussi fait montre d’une grande implication dans la bonne marche de l’équipe sur et en dehors du terrain. Longtemps critiqué pour son incapacité à enchaîner les saisons en marquant un nombre de buts important comme l’exige son poste d’attaquant, Karim Benzema a fini par atteindre le paroxysme à la suite du départ de Cristiano Ronaldo du Real Madrid en 2018. Malgré deux saisons blanches de club de Madrid (2019 puis 2021), le français surnommé KB Nueve s’est mis dans la fourrure de buteur pour remettre le Real Madrid au-devant de la scène du football Mondial. Il a même pu offrir une rude concurrence avec Lionel Messi dans la course au Pichichi (meilleur buteur de la Liga, ndlr) lors de la saison 2020-2021. Par ailleurs, la saison 2021-2022 a été la plus prolifique de la carrière de KB9, l’international français avait marqué 44 buts au cours de celle-ci dont 27 en Liga, 15 buts en Ligue des Champions, un record dans la compétition derrière celui de Cristiano Ronaldo qui a marqué 17 buts en 2013-2014. Seul Lewandowski a fait mieux que lui avec ses 57 buts inscrits en 53 matchs toutes compétitions confondues lors de la saison passée.

Lire aussi:  Top 5 Européen : Manchester City se balade, belle opération pour le Milan AC, le  PSG ne s'impose pas, le Real se reprend, le Bayern et le Borussia Dortmund dos à dos.

En outre, Karim Benzema fût l’homme de la providence du Real Madrid la saison dernière aux côtés des pépites brésiliennes Vinicius Jr et Rodrygo Goes, sans oublier le milieu de terrain croate Luka Modric et le portier belge Thibaut Courtois. Le français a tout carrément porté son équipe vers le titre de Champions League avec 15 réalisations au compteur. Le quatrième meilleur buteur de l’histoire de la compétition (86 buts, ndlr) est même parvenu à marquer un triplé en huitième de finale retour contre le Paris Saint-Germain, un triplé en quart de finale retour contre le Chelsea FC et un doublé en demi-finale aller contre le Manchester City.

Avec ce Ballon d’or remporté sans une véritable surprise, Karim Benzema entre un peu plus dans la légende et devient le cinquième français à pouvoir remporter ce prestigieux trophée derrière Raymond Kopa (1958), Michel Platini (1983, 1984 et 1985), Jean Pierre Papin (1991) et Zinédine Zidane (1998). 24 ans après, la France se réjouit de voir son nom figurer dans la liste des vainqueurs. Le joueur de 34 ans est aussi le 11e joueur du Real Madrid à être vainqueur du Ballon d’Or aux côtés des légendes comme Luis Figo (2000), Ronaldo (2002) et Cristiano Ronaldo (2013, 2016 & 2017) entre autres.

6 Comments »

  1. Obrigado por compartilhar. Estou preocupado por não ter ideias criativas. É o seu artigo que me deixa cheio de esperança. Obrigado. Mas, eu tenho uma pergunta, você pode me ajudar?

Laisser un commentaire