fbpx
Skip to content

Frenkie De Jong, un cas épineux pour la direction barcelonaise.

Frenkie De Jong au côté de Josep Bartomeu (ancien président du FC Barcelone) lors de sa présentation.

Partira ou partira pas ? C’est la question à laquelle tout le monde attend une réponse  en ce plein milieu de mercato. Annoncé dans un premier temps du côté de Manchester United, Frenkie De Jong semble être maintenant plus proche de rejoindre les Blues de Chelsea. Les londoniens sont en effet prêts à faire un gros effort économique pour s’offrir les services de l’ancien ajaccide. Vendre Frenkie De Jong alors qu’il est sous contrat jusqu’en 2026 et qu’il est âgé de 25 ans avec un grand potentiel, un choix sportif ou économique ? La rédaction de Le Consultant vous dévoile les coulisses de ce possible transfert.

Frenkie De Jong fait partie de la génération dorée de l’Ajax d’Amsterdam qui a pratiquement marché sur l’Europe lors de la saison 2018-2019. Les ajaccides ont pendant ce parcours éliminé le Real Madrid, tenant du titre à cette époque et la Juventus de Turin, championne d’Italie lors de la saison précédente, avant d’échouer incroyablement en demi-finale contre le Tottenham Hotpurs. Cependant, comme toutes les autres pépites qui ont brillé dans ce collectif à l’instar de Matthijs De Ligt, de Hakim Ziyech et de Donny Van de Beek mais qui n’ont pas pu malheureusement imposer leurs pattes après leur transfert dans des clubs de plus haut niveau, le milieu de terrain néerlandais aux 44 sélections alterne le bon, le moins bon et le pire depuis maintenant trois saisons au FC Barcelone. Jamais il n’a semblé capable de confirmer la somme misée sur lui (environ 80 millions euros janvier 2019) encore moins répondre aux attentes par rapport à ce dont on croyait qu’il était capable. Certains diront qu’il est arrivé dans le mauvais FC Barcelone tandis que d’autres avanceront le fait qu’il n’a jamais joué à son poste de prédilection, à savoir en tant que milieu défensif dans un système à double pivot.

Pourquoi vendre Frenkie De Jong maintenant ?

Depuis l’installation de Joan Laporta en tant que Président du FC Barcelone en Mars 2021, de nouvelles règles ont été instaurées au sein du club notamment une grille salariale. En fait, les joueurs qui vont arriver ou qui renouvelleront leur contrat devront se soumettre à un principe : aucun joueur ne toucha plus de dix millions d’euros de salaire net au sein du club. Pour compenser, les dirigeants blaugrana ont prévu des primes et récompenses dans les contrats signés qui verront ce salaire augmenter un peu plus. Là où le bât blesse est bien le fait que De Jong a actuellement le plus gros salaire du club, soit environ 22 millions d’euros à partir de la saison 2023. Dans le contrat qu’il a signé le 20 Octobre 2020 sous la présidence de Josep Bartomeu, il a été prévu que le salaire du néerlandais soit grandement amélioré. Sauf que c’est une situation que la nouvelle direction n’admet pas et pousse pour que le batave réduise son salaire pour être dans l’intervalle que propose le club. Les dirigeants du club considèrent qu’avec les moyens limités du club, ils ne peuvent pas se permettre de payer un seul joueur un tel montant. Ils ont de fait dû revoir leur position en proposant un nouveau contrat au joueur formé en Willem II Tilburg clamant que l’ancien contrat signé contient des intentions criminelles.

Lire aussi:  Le Chelsea FC licencie Franck Lampard pour accueillir Thomas Tuchel

En raison de tout ceci, ils ont demandé au jeune milieu de terrain de réduire son salaire de 50%, à defaut de quoi il va devoir prendre la porte de sortie. Si Chelsea est prêt à miser 85 millions euros sur lui en payant en plus ce que lui doit le club blaugrana, le joueur ne veut pas partir. Il veut garder le même salaire arguant que cela n’est pas de sa faute puisque c’est le contrat qui l’a exigé. En outre, De Jong n’a pas apprécié le comportement de la direction qui a préféré faire des déclarations à la presse plutôt que de s’adresser directement au joueur.

Par ailleurs, à l’occasion de la première journée de La Liga, le coach espagnol du FC Barcelone, Xavi Hernandez a tenu à défendre le milieu hollandais car selon lui « Frenkie De Jong est l’une des pièces importantes du puzzle ». «J’ai vu des applaudissements pour Frenkie. Le public est souverain. Tout le monde fait un effort pour nous rendre meilleurs. Nous sommes une famille. Ensuite, cela dépend de la performance. Tous deux peuvent parfaitement aider l’équipe, le groupe et le club. Je n’ai pas à me plaindre d’eux.» Pour l’instant, on peut dire que le batave peut compter sur le soutien de son entraîneur mais comme l’a mentionné Xavi, la fenêtre du mercato restera ouverte jusqu’au 31 Août prochain et il peut se passer beaucoup de choses dans cet intervalle.

Vendre Frenkie de Jong pour 85 millions euros serait une aubaine pour le club catalan sans oublier son salaire qui libèrerait un bel espace dans cette masse salariale que les dirigeants ont tant de mal à faire baisser. Cela permettrait par ailleurs d’inscrire Jules Koundé cette semaine en Liga tout espérant l’arrivée de Marcos Alonso ou encore Bernado Silva. Économiquement, la vente de FDJ ferait un bien fou au club mais sportivement c’est quand même un joueur de 25 ans avec des capacités énormes. S’il est vrai que ses trois saisons au FC Barcelone ne sont pas d’une grande réussite, le néerlandais (44 matchs, 1 But pour les Pays-Bas) est encore capable de grosses fulgurances dans un système bien rôdé qui lui permet d’être à son aise. S’il part, Xavi pourra compter sur Franck Kessié, fraîchement arrivé, Gavi, qui a montré de belles choses l’année dernière, Sergi Roberto, renouvelé récemment, ou encore Bernado Silva dont son transfert est annoncé avec insistance. S’il reste, ce sera donc un élément de plus dans ce secteur mais une chose est sûre, c’est qu’il est aimé par Xavi et que l’entraîneur compte sur lui pour la nouvelle saison.

4 Comments »

Laisser un commentaire