fbpx
Skip to content

1/4 de finale de la CdM Qatar 2022 : La Croatie au bout du bout, l’Argentine au forceps, le Maroc historique et la France tranquille.

Les quarts de finale de la 22e édition de la Coupe du Monde Qatar 2022 ont tenu toutes leurs promesses même si on ne peut pas dire autant pour quelques équipes annoncées favorites avant ces quatre confrontations. Le Brésil, après avoir cru arracher la qualification grâce à la sublime réalisation de Neymar Jr en prolongation, a été rattrapé par la Croatie qui l’a finalement remporté lors des séances de tirs au but (2-4). Le Portugal, opposé à une modeste équipe marocaine, a laissé des plumes dans l’enceinte du Al Thumama Stadium et s’arrête aux portes des demi-finales de la compétition. Quant à l’Argentine et la France, elles ont respecté leur statut même si les Argentins ont eu besoin de forcer leur destin face à une équipe hollandaise qui voulait gâcher la fête.

Les quatre qualifiées pour les demi-finales de la CDM sont connues et il s’agit du Maroc, de la Croatie, de la France et de l’Argentine. Après quatre confrontations poussives, ces équipes s’adjugent chacune une place au carré final de la compétition quadriennale. Néanmoins, tout n’a pas été facile à l’image des 120 minutes disputées par la Croatie et l’Argentine pour décrocher leur billet. Le Maroc a pour sa part souffert en deuxième mi-temps pour se qualifier tandis que la France a dû se mesurer face à l’un des effectifs les mieux garnis en Europe.

Grosse désillusion pour les Verde-Amarela

C’est une grosse perte pour le football brésilien considérant le nombre de talents dans cet effectif. Placée parmi les trois favorites par plus d’un, la formation brésilienne a laissé échapper sa chance de se qualifier pour les demi-finales (après celle de 2014) et aller plus loin dans la compétition. Neymar en pleurs, Tite qui démissionne, Thiago Silva et Alves qui annoncent leur retraite internationale, les conséquences sont lourdes. Contre une équipe croate sérieuse mais pas autant fameuse, les Brésiliens, du haut de leurs 11 tirs cadrés, ont marqué à une seule reprise au cours de la rencontre. Insuffisant pour renverser la formation menée par Zlatko Dalic puisque Petkovic allait marquer le but de l’égalisation à trois minutes des temps de prolongation. La Croatie confirme son beau parcours en Coupe du Monde depuis maintenant deux éditions quand ils ont marché sur l’Argentine (victoire 3-0 lors de la phase de poule) en 2018 tout étant finaliste malheureuse contre la France. En 2022, ils ont créé l’exploit en sortant les quintuples champions du monde avec un Luka Modric qui semble rajeunir au fil des rencontres. Mardi prochain, contre l’Argentine, ils vont devoir sortir une autre copie parfaite pour se qualifier pour la finale, un probable back-to-back pour Mateo Kovacic et consorts.

Les Argentins passés par toutes les émotions

Joie. Désenchantement. Colère. Soulagement. Les hommes de Scaloni ont tout connu lors de cette rencontre contre les Pays-Bas. S’ils n’ont jamais eu raison de s’inquiéter pendant plus de 80 minutes dans ce quart de finale, Alvarez et ses pairs ont eu chaud en encaissant deux buts coup sur coup. D’abord cette réduction de score (83’) sur une tête rageuse de Weghorst puis cette égalisation du même joueur lors de l’extra-time (90’ + 11). Après avoir ouvert le score en première mi-temps (35’) sur une passe lumineuse de Messi pour Molina, l’Argentine a ensuite fait le break sur un pénalty de le Pulga (73’). Confiant, Lionel Sebastian Scaloni a voulu faire respirer certains joueurs croyant qu’il tenait la qualification mais c’était sans calculer ces deux buts hollandais qui emmenèrent le match en prolongation. Avec la tête sur les épaules, les Argentins ont bien géré les 30 minutes de prolongation avant de voir Emiliano Martinez repousser deux penalties hollandais qui envoyèrent du même coup l’Albiceleste en demi-finale. Avec cette qualification pour le dernier carré ajoutée à la finale perdue en 2014 contre l’Allemagne, l’Argentine reste la formation sud-américaine la plus performante en Coupe du Monde depuis 20 ans. Le but du génie argentin lui a permis d’égaler le record de Batistuta comme Argentin avec le plus de buts inscrits en Coupe du Monde. Sa passe décisive pour Nahuel Molina fait aussi de lui le joueur argentin le plus décisif en CdM (10 buts + 7 passes décisives) devant Diego Maradona.

Lire aussi:  Top 5 Européen : Manchester City se balade, belle opération pour le Milan AC, le  PSG ne s'impose pas, le Real se reprend, le Bayern et le Borussia Dortmund dos à dos.

Prestation insuffisante du Portugal pour renverser le Maroc

L’Afrique tient son exploit en Coupe du Monde. Contre une équipe marocaine qui jouait son tout premier quart de finale dans son histoire, le Portugal a livré une prestation en deçà du niveau de son effectif. En première période, les hommes du Mister Fernando Santos ont trop tergiversé laissant croire aux Lions de l’Atlas qu’ils pouvaient créer l’exploit. Chose qu’ils ont faite avec ce but inscrit de la tête par Youssef En-Nesyri (42’) à la suite d’une sortie complètement ratée de Diogo Costa. En deuxième période, malgré les montées de Cristiano Ronaldo, de Vinitha ou encore Rafael Leao, les Portugais n’ont jamais réussi à égaliser pour mener le match en prolongation. Alors qu’ils avaient des joueurs capables de tenir le cuir pour faire déjouer la défense marocaine, Cancelo et consorts se sont contenté de centrer à tout va dans une surface colorée en rouge et vert, couleurs marocaines. Le Portugal s’arrête donc aux portes des demi-finales et Cristiano Ronaldo n’aura pas la chance de soulever ce trophée tant convoité par tous les joueurs de football, le seul qu’il lui manquait. Le natif de Madère termine cette épopée sur une note bien triste. En cinq éditions, CR7 aura eu comme meilleur parcours avec son pays une demi-finale perdue contre la France (0-1) en 2006. Avec cette victoire, le Maroc devient la première nation africaine à se qualifier pour le dernier carré de la Coupe du Monde. Chapeau à Walid Regragui.

It is not coming home pour l’Angleterre

La plus grosse affiche dans cette phase opposait Français et Anglais. Et ce sont les Bleus qui l’ont emporté deux buts à un face aux Three Lions qui ont quand même livré une prestation intéressante. La rencontre s’est décidée sur des détails, comme lors de tous les grands rendez-vous. Tchouaméni, sur une passe de Griezmann, a eu tout son temps pour armer son tir de plus de 25 mètres qui trompa Jordan Pickford. En seconde période, les Anglais sont revenus avec de bien meilleures intentions et ont dominé les Français qui finissent par craquer. Ce même Aurélien Tchouaméni est coupable d’une faute sur Bukayo Saka, synonyme d’un penalty bien transformé par Harry Kane. N’étaient-pas les beaux arrêts des deux gardiens, la rencontre aurait pu être beaucoup plus prolifique mais jusqu’à la 78e minute de jeu, le score de parité persistait. Sur un centre millimétré de Grizou, Giroud, comme une chanson qui revient à chaque fois, envoyait une tête puissante dans les cages de Pickford et permettait aux siens de rêver du dernier carré. Le pénalty manqué de Kane, qui aurait pu donner 30 minutes supplémentaires aux hommes de Gareth Southgate d’espérer encore, a été l’évènement majeur du match. De fait, les Three Lions laissent la compétition par la petite porte et ne feront pas mieux que leur demi-finale perdue contre la Croatie en 2018. Pour une première fois entre ces deux équipes en Coupe du Monde, ce sont les Français qui dormiront le mieux ce soir. Perdre peut encore attendre, titrait le journal français l’Équipe bien avant cette belle opposition. La France connaît sa deuxième demi-finale de suite et tentera de faire un back-to-back, pareil que l’Italie (championne en 1934 et 1938) et le Brésil (champion en 1958 et 1962).

Lire aussi:  Italie vs Espagne, Belgique vs France ; deux duels au sommet pour une place en finale de l'UEFA Nations League

Ce mardi 13 décembre 2022, l’Albiceleste se mesurera aux Vatreni pour la première demi-finale alors que les Bleus joueront les Lions de l’Atlas le lendemain. La Croatie parviendra-t-elle à sortir les deux géants sud-américains dans une seule édition ? L’Argentine fera-t-elle le nécessaire pour prendre sa revanche et se qualifier pour la finale ? Le Maroc ira-t-il plus loin dans sa folie en battant la France ? La France respectera-t-elle son statut de favori en maîtrisant les Marocains pour disputer sa deuxième finale de suite ? Affaire à suivre.

3 Comments »

  1. Bonsoir !!Je te remercie pour cet article qui va beaucoup me servir et m’éclairer pour un futur projet. Beaucoup de points sont importants je tâcherai de ne pas les oublier et de les appliquer bien comme il le faut !! bonne soirée, lulu.

Laisser un commentaire