fbpx
Skip to content

Battue à domicile, la sélection nationale condamnée à la victoire pour le match retour contre le Canada.

Ce samedi, lors du premier acte de la double confrontation entre Haïti et Canada, la sélection nationale n’est pas parvenue à continuer sur sa série de victoires et le bon début de Jean Jacques Pierre sur le banc est un peu terni par cette défaite au Stade National Sylvio Cator. Elle s’est inclinée sur la plus petite des marges (0-1), une défaite qui pourra coûter la peau des grenadiers dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. Il n’y a qu’une victoire lors du deuxième match qui pourra les faire avancer pour la dernière phase de ces éliminatoires et ce, en marquant deux buts à l’extérieur.

Le rêve de tous les haïtiens est de voir la sélection nationale se qualifier pour la phase finale de la Coupe du Monde de 2022, ce qu’ils n’ont pas réalisé depuis 1974 quand la belle génération dorée emmenée par Emmanuel Sanon a fait flotter le bicolore sur le sol allemand. 47 ans après cet exploit, Haïti semble être sur le point de passer à côté de son objectif. Opposés ce samedi (12 Juin) aux canadiens au Stade Sylvio Cator, les grenadiers ont mordu la poussière, la faute à une terrible faute de main de Johny Placide. Le tout nouveau portier de Sporting Club de Bastia a été coupable sur l’unique but de la partie marqué en première période par

Le Canada décevant mais chanceux

Si certaines personnes ont eu crainte de cette équipe Canada du fait qu’elle a plusieurs joueurs à l’image d’Alphonso Davies et de Jonathan David qui évoluent au plus au niveau du football mondial respectivement au Bayern de Munich et au Lille OSC, la prestation des nord-américains était loin de ce à quoi l’on s’attendait. Jamais ils n’ont eu main-mise sur la rencontre et aucune de leur tentative n’a vraiment été si inquiétante sinon l’incroyable raté de David. Outre leur unique but avec la complicité de Placide, les canadiens n’ont eu que quelques rares occasions dont un face à face où J. Placide s’est illustré devant Jonathan David. Les poulains de Jean-Jacques Pierre peuvent regretter leur manque d’efficacité devant les buts adverses vu qu’ils peinaient souvent à faire le dernier bon geste devant le but adverse.

Lire aussi:  Haïti vs Belize, le 25 mars prochain : la première composition probable du sélectionneur haïtien Jean Jacques Pierre.

Une victoire impérative pour les Grenadiers

Le match retour est prévu pour le 15 juin à venir. Les grenadiers auront une dernière chance pour se qualifier. En déplacement, la tâche sera beaucoup difficile. Il va falloir que le technicien haïtien trouve la meilleure formule pour gagner face au Canada. Si le fardeau repose sur les épaules du gardien, JJP n’est non plus exempt de critique. On lui reproche la non titularisation de certains joueurs comme Steven Saba, Carlens Arcus et ses changements évoquent aussi des débats. On n’apprécie non plus le fait que Pierrot ait joué l’intégralité de la rencontre alors qu’il n’a pas bien négocié les ballons qu’il a eus. Sa faiblesse technique a joué grandement contre les siens.

Haïti a certes perdu la rencontre mais il lui reste une chance. Une victoire (sauf 1-0), bien compliquée qu’elle pourra être, aidera les bleu et rouge à avancer pour la dernière phase de ces éliminatoires où ils feront face à des grosses calibres comme les États-Unis, le Mexique, le Costa-Rica, le Panama ou encore le Honduras.

139 Comments »

  1. Ping : sildenafil
  2. Ping : viagra
  3. Ping : revatio
  4. Ping : viagra generic
  5. I am currently writing a paper that is very related to your content. I read your article and I have some questions. I would like to ask you. Can you answer me? I’ll keep an eye out for your reply. 20bet

Laisser un commentaire