fbpx
Skip to content

FOOT-D1: Un petit Cavaly fait sombrer le Don Bosco de Pétion-Ville.

Grâce à un but de Spencer Désir le Cheval Rouge dompte les Mechan Mechan.

À l’occasion de la troisième journée du Championnat National de première division, le Don Bosco de Pétion-Ville se rendait au Parc Parc Gérard Christophe, l’antre de l’As Cavaly, en quête de rachat puisque, jusque-là, l’équipe affichait un bilan plutôt décevant en ce début de saison. Mais les Mechan Mechan ont été mis en bredouille.

Sur le strict minimum, le week-end écoulé, le Cavaly arrivait à se défaire du Real Hope Football Academy. Depuis cette victoire, les protégés de Luckenson Pierre-Louis ne cessent de rêver au titre de champion national cette saison. Ce dimanche, au Parc Gérard Christophe, le cheval rouge à réussi l’exploit de faire chuter les poulains de Junior Natoux grâce à un but de Spencer Désir, à la 54ème minute de jeu. Parti en vacances depuis quelques temps, Spencer a eu seulement besoin d’une semaine de préparation pour être le sauveur du Cavaly hier après-midi.

S’il est vrai que le Cavaly monopolisait le cuir au cours des vingt premières minutes, mais c’était sans aucune finition qui pourrait vraiment inquiéter la défense pétion-villoise voire le dernier rempart, Allan Jérôme. Tandis que, le Don Bosco, intelligemment voulait opérer sur des contres afin de surprendre le Cavaly. À chaque fois, la maladresse des attaquants leur ont causé du tort. Une première période mi-figue mi-raisin a été soldée sur le score nul et vierge.

De retour des vestiaires, le Don Bosco avait profité d’un moment de cassure du Cavaly pour prendre l’ascendance dans la rencontre. Sans succès, seulement neuf minutes suite à des changements révélant payants, le Cavaly allait trouver l’ouverture du Score. Un but qui allait hanter le reste de la rencontre pour les visiteurs. En dépit du déficit au score, le Don Bosco n’a pas vraiment eu peur du cheval rouge en terme de prestation et de production de jeu. Eliader Dorlus (capitaine du Don Bosco) a pourtant offert le meilleur de lui-même pour son équipe en espérant sauver le match nul mais ses efforts n’ont pas été récompensés. Hormis le but de Spencer, le Cavaly n’a quasiment rien fait tout au long de la rencontre sinon que de multiplier de mauvaises passes, ce qui a suscité la colère des fans. Mais heureusement pour le cheval rouge, tout allait se terminer comme il l’aurait souhaité.

Lire aussi:  Football Féminin : La jeune léoganaise Rose Alya Marcellus sur le point de rallier la France pour poursuivre ses rêves.

Malgré la défaite du Don Bosco, le technicien Junior Natoux s’est montré très fanfaron :  » Se sèl ekip menm si li pa bon ki vin jwe Léogâne ki toujou bay yon bèl opozisyon ak Cavaly  » a-t-il vanté dans les coulisses. Interrogé par l’un de nos envoyés spéciaux, le coach Natoux a salué la victoire du Cavaly en montrant qu’en dépit du fait qu’il ait essuyé une défaite, le Cavaly n’était pas vraiment à la hauteur pour battre le Don Bosco :  » On les a mis en difficulté à plusieurs reprises, mais par chance ils ont tout de même gagné « .

À rappeler qu’après trois journées le Don Bosco ne compte qu’un point au classement et jouera le Racing Club Haïtien à la prochaine journée dans un duel au sommet.

Steevenson LOUIS

71 Comments »

Laisser un commentaire